lundi 11 septembre 2017

Squelettes

Solitude décharnée...
Guadalquivir, 2007

7 commentaires:

  1. Beaucoup de tristesse ... une maison en ruines, un arbre squelettique ...
    Belle soirée !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de paysages dans ce genre en Espagne
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Chére Giné
    lamangou@gmail.com
    merci beaucoup de ton initiave c’est moi qui lirait ton texte
    quelques difficulté avec mes jeunes lecteurs mais avec mon réalisateur nous irons lire au parc ploral
    le boulot de rassemblement que j’ai fait cet été dont cette innovation…
    et tes titre ssolitude decharnée superbe et juste
    les mots n’aiment pas qu’on les délaissent quand on les a appler à nous .
    Bienvenue chez nous et la lec ture sera à disposition dans le lieu où il auront du être créer.

    le guadalquivir te va bien

    RépondreSupprimer
  4. Bien tristes .Ils attendent peut-être un doux rêveur pour leur donner vie.
    Belle soirée Gine

    RépondreSupprimer
  5. On dirait un décor pour Angelopoulos ! Magnifique

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez laisser votre commentaire sous "Anonyme" en signant à la fin de votre message! Merci pour vos remarques!